Future ou toute nouvelle maman, si vous aimez les voyages et que vous n’irez nulle part sans votre bébé, vous pourrez peut-être anticiper à l’avance une liste de naissance « spécial voyage » : vous pourrez alors choisir des équipements légers, compacts et pratiques.

« Je ne remercierai jamais assez une amie pour m’avoir offert un chauffe-biberon électrique pour voiture ! »

Si vous êtes encore enceinte ou nouvelle maman, et que comme moi, vous ne concevez pas de partir sans votre bébé, je vous invite à jeter un œil sur ma liste des «indispensables» pour voyager. Les équipements et matériels choisit pour bébé voyageur dépendront, bien évidemment, de vos habitudes, mais aussi et surtout, du choix de votre moyen de transport.
Avant de consulter cette liste, prenez le temps de jeter un coup d’oeil à mon article sur comment réussir son voyage avec un nouveau-né

Pour le sommeil de bébé voyageur

  • Le lit parapluie (ou lit de voyage) compact et pliable, facilement transportable, si vous voyagez en voiture ou le lit nomade pop-up (sous forme de tente pliable), beaucoup plus léger, si vous prenez l’avion. L’avantage de partir en voiture, pour un premier voyage avec un nouveau né, c’est que vous pouvez tout emporter sans vous soucier de la taille de votre matériel pour bébé.
  • Le transat, si bébé est habitué à être bercé pour s’endormir dedans. A oublier si vous partez en avion, bien sûr.
  • Un moustiquaire et un répulsif (prise anti-moustique)
  • Drap de parure, couverture (à placer en dessous, le lit parapluie étant plutôt dur) et drap ou couverture. (prévoir un jeu de rechange en cas de fuite)
  • Le baby-phone afin de pouvoir profiter des heures de la journée (ou de la nuit) où bébé est endormi
  • Le doudou et la tétine

lors de notre 1e voyage, j’ai emmené la petite lampe lumineuse portable de bébé, son doudou, son oreiller, et même son petit mobilo en tissu (qui servait aussi en voiture), histoire de recréer son environnement habituel et de lui donner l’impression de dormir au même endroit.

N’oubliez pas que votre bébé commence à peine à prendre conscience de ce qui l’entoure. Ce voyage, c’est VOTRE voyage. Mettez tout en œuvre afin de vous le rendre agréable !

Pour les sorties de bébé voyageur

  • Un porte bébé physiologique, très utile pour les randonnées ou les balades.
  • Une couverture ou un drap
  • Un moustiquaire
  • Optez pour une poussette DUO : maxi-cosy avec adaptateur poussette.

Cette invention ingénieuse m’a permis de sortir presque quotidiennement avec mon bébé depuis sa naissance et jusqu’à ses 9 mois. Elle permet de balader bébé en poussette mais installé dans son Maxy Cosy ; ce qui permet de le transporter partout, comme au restaurant par exemple, ou encore d’éviter de le réveiller une fois endormi ; au moment de le réinstaller dans la voiture.

Si vous voyagez en avion, n’hésitez pas de prendre la poussette la plus compact possible pour la faire passer en bagage à main. Mais rassurez-vous, en soute.

Pour les repas de bébé en voyage

SI vous allaitez : vous n’aurez besoin que de vous et vous ne risquez pas de vous oubliez ! Sinon, n’hésitez pas à prendre :

  • Le stérilisateur si vous y tenez (une casserole peut faire l’affaire)
  • Le chauffe biberon
  • 3 biberons
  • La boite de doses qui permet de préparer à l’avance les doses de biberons, et de laisser la grosse boite volumineuse à la maison (il y a déjà assez de chose dans le sac à langer)
  • Suffisamment de bavoirs si vous n’aimez pas la lessive.
  • Un pack d’eau minérale pour commencer les congés sans épiceries ni supermarché.

 

Si bébé V est diversifié :

  • Un réhausseur pour bébé qui fera office de chaise-haute pour le maintenir en place pendant son repas. Cependant, il ne sera pas indispensable, car la poussette peut très bien faire l’affaire dans ce cas !
  • Le baby-cook : petit, léger, et donc facile à transporter, il permet de cuire à la vapeur et de mixer les aliments ; ainsi, la compote de bébé est préparée en un rien de temps ! Pas plus indispensable que le stérilisateur, la même casserole peut faire l’affaire, mais un mixeur-plongeant sera nécessaire.
  • Compotes industrielles : prenez en autant que vous pouvez et pour toute la durée du voyage, au risque de ne pas en trouver. Elles peuvent s’avérer très utiles si vous n’avez pas le temps de cuisiner. Elles existent en format 6 et 12 mois, salées (pour le déjeuner) ou sucrées (pour le goûter) essayez d’en donner de temps à autres à futur bébé V. pour l’habituer à leur goûts avant de voyager. Et bien sûr, ne pas en abuser. Rien ne vaut le naturel, bien sûr, mais rien ne vaut de se simplifier la vie, surtout en voyage, et encore plus avec bébé !

Pour la toilette de bébé voyageur

  • Pas de bassine, ni de baignoire, le lavabo fera l’affaire !
  • Le thermomètre de bain et 2 ou 3 jouets de bain et serviette
  • Couches : à raison d’une couche de plus par jour que d’habitude, multiplié par le nombre de jour.
  • Sac à langer : savon, liniment, crème de change, crème hydratante (préférez les petits formats), coton, peigne, sérum physiologique (en dosettes)

La garde-robe de bébé voyageur

  • Une tenue complète par jour (en prévoyant toujours une tenue de rechange complète) et un pyjama par nuit si, comme moi, vous n’êtes pas une adepte de la lessive, encore moins en vacances.
  • Si vous allez au soleil, n’oubliez pas : La casquette, le chapeau, les maillots de bain, l’écran total spécial bébé moins de 6 mois.
  • Si vous allez au froid : Bonnets, gants, grosse chaussette et veste chaude ou doudoune

Pour la sécurité de bébé voyageur

  • Paracétamol et thermomètre
  • Eau de mer et mouche bébé
  • Infusion (contre les coliques)
  • Calmant (contre les douleurs des poussés dentaires)

Jeux et divertissement

  • Selon l’âge de votre bébé, vous êtes la mieux placée pour savoir ce qu’aime votre bébé.

« Nous avons pris pour bébé V. ses hochets, son tapis d’éveil, et nous nous sommes amusés à lui fabriquer des jouets « DIY» (Do It Yourself) : des petites bouteilles en plastiques vides ; remplis chacune d’un élément différent, plus ou moins colorant ou bruyant : sable, pierres blanches, eau, lentilles, riz, … sécurisées avec un scotch épais, et qu’on agitait devant lui. Plus grand, il s’amusait à les secouer lui-même »

Plus tard, nous ne sommes jamais partis sans ses jouets préférés : son imagier d’animaux, ses jouets de plage, ses légo, ses animaux en bois, ses boites à empilées ou ses feutres/papiers et pates à modeler. Et bien sur, sa piscine et sa bouée.
Quelques soit le matériel dont votre bébé aura besoin, l’essentiel et de rester zen. Bébé V. ressentira votre stress et votre voyage sera ruiné d’avance. Ayez confiance en vous ; tout ce dont bébé a besoin, c’est VOUS, et tout ce dont vous avez besoin, c’est de changer d’air, de vous faire du bien, de vous reposer lorsqu’il se reposera, ou quand papa s’en occupera. Respectez son rythme la nuit, mais sortez, et emmenez-le partout en journée, en poussette pour des balades, aux restaurants pendants le repas, en porte bébé pour les randonnées ou à la plage pour jouer, et surtout, savourez chaque instant de votre nouvelle vie avec votre nouveau compagnon de voyage.

La baignade de bébé

Si vous vous demandez si bébé peut se baigner, la réponse est Oui et Non. Chaque maman est différente, certaines oseront plus tôt ; certaines plus tard, un pédiatre vous le déconseillera avant l’âge d’un an (bébé n’est pas immunisé, les plages sont pleines de microbes, les piscines encore plus,… etc.)

À 40 jours nous lui avons trempé les pieds dans la mer, à 3 mois, nous l’avons trempé jusqu’au fesses dans la piscine,…. à 9 mois ; bébé se tenait très bien assis et a adoré patauger dans sa piscine gonflable qu’on remplissait d’eau de mer, et à un an, bébé a nagé en brassard avec nous, dans la piscine de l’hôtel, et au bord de la mer.

En vérité, vous le saurez vous-même quand bébé sera prêt à être trempé.

« Donc, vous l’aurez compris, à part une envie folle de voyager et une voiture avec de grosses valises pleines d’équipements bébé, rien à signaler ! »